AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 11. SS-Freiwilligen Panzergrenadier Division Nordland

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MP-40
Adjudant
Adjudant
avatar

Nombre de messages : 107
Age : 92
Localisation : Front de l'est
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: 11. SS-Freiwilligen Panzergrenadier Division Nordland   Ven 11 Mai - 5:01

commandeurs:
Brigadeführer FRIEDRICH 'FRITZ' VON SCHOLZ - 01/05/1943 - 27/07/1944

SS-Brigadeführer JOACHIM ZIEGLER - 27/07/1944 - 25/04/1945

SS-Brigadeführer Dr. GUSTAV KRUKENBERG - 25/04/1945 - 08/05/1945

Historique:
La division Nordland est formée suite à une directive de Heinrich Himmler du 11 février 1943, réorganisant les légions de volontaires d'Europe du nord servant dans la waffen-SS au sein d'une même formation. Cette note explique que la nouvelle division comportera essentiellement trois régiments d'infanterie, qui prendront les noms de Nederland, Danmark et Norge. Quand à la division elle-même, Himmler propose de l'appeler Waräger. Non retenu, cette 11° division recevra finalement le 17 mars le nom de Nordland. Cette division serait alors associée avec la 5.SS-Division Wiking pour former le tout nouveau III. (germanisches) SS-Panzerkorps. La mise sur pied de cette 11. SS-Division débute en mars 1943 au camp d'entraînement de Gräfenwöhr. Le noyau en est est constitué par le SS-Panzergrenadier Regiment Nordland, détaché de la division Wiking et les Freiwilligen Legion Norwegen et Freikorps Danmark. Un troisième régiment devait être formé à partir de la Freiwilligen Legion Niederland, mais cette dernière formera une brigade indépendante à 2 régiments, la Nederland. Le premier commandeur de la division sera le SS-Brigadeführer Fritz von Scholz, ancien chef du régiment Nordland.

Comme beaucoup des personnels sont des vétérans, l'entraînement est achevé en août 1943, et la division déclarée opérationnelle. La division Nordland entre en action dès septembre dans le nord de la Croatie, pour combattre les partisans communistes de Tito. L'armistice italien qui tombe voit la division participer au désarmement de la 57° division italienne "Lombardie". Fin novembre la division quitte la Croatie pour le nord du front Est, assignée à la 18. Armee.

Le 14 janvier 1944, le secteur Orienbaum sur le golfe de Finlande est attaqué par la 2° Armée de Choc soviétique. Inférieur numériquement, les allemands combattent à quatre contre un. La situation de la division devient critique suite à la défection d'une unité de la wehrmacht. Soumise à une forte pression, la division tient solidement ses lignes, parvenant même à lancer des contre attaques avec le régiment Norge. Après deux jours de durs combats, la division ainsi que la brigade Nederland sont contraintes de reculer sur la rivière Luga. le 25 janvier, une attaque soviétique anéanti complètement le I./ Danmark. dans la soirée du 30 janvier, les unités allemandes sont forcées d'abandonner leurs positions pour se retirer sur la ligne Narva.

1944 - 45 : Narva, Courlande et Poméranie

Entre février et août 1944, les unités du III. (germanisches) SS-Panzerkorps réussissent à conserver leurs positions autour de Narva, en dépit de la pression continuelle exercée par l'Armée rouge. Les positions allemandes sont écrasées sous de perpétuelles bombardements d'artillerie, le plus dru tombant sur les positions tenus par la brigade Nederland. La division nordland dépechent alors des renforts pour maintenir les positions de cette brigade. Durant cette période de guerre de position, les unités les plus durement éprouvés, les I./ Norge et Danmark sont retirés du front et envoyés en Allemagne pur y être reconstitués.

Le 22 juin 1944, l'Arme Rouge déclenche l'opération Bagration qui enfonce les lignes du Heeresgruppe Centre sur 400 kilomètres. Le front baltique du nord est maintenant en danger et menacer d'être complètement isoler. En juillet les positions allemandes sont reculées sur la ligne Tannenberg. Là, de nouveaux assauts sont repoussées au prix de lourdes pertes, dont le commandeur le de la division, le SS-Brigadeführer von Scholz, tué au cours d'un bombardement.

A la mi septembre les forces allemandes en Estonie reçoivent l'ordre de reculer en lettonie. Le 23 septembre, la Nordland prend position au sud-est de Riga, ou elle participe à la défense de la ville. Le 6 octobre, le Heeresgruppe Nord, auquel est attaché la division retraite en direction de la Courlande, région située à l'ouest de la Lettonie. Le 12 elle prend position au sud de la poche et le 13 les derniers ponts sur la rivière Daugaua sont détruits et Riga abandonnée au soviétiques.

Le 20 janvier 1945, l'Armée Rouge lance une nouvelle offensive, et la régiment Danmark est presque totalement anéanti. Il est décidé d'évacuer la très affaiblie division par mer en direction de l'Allemagne pour y être reconstituée. Embarquée à Libau, elle appareille le 28 janvier. Débarquée en Poméranie, elle est attachée à la 11. Panzerarmee du Heeresgruppe Steiner. A la mi février, le II. (germanisches) SS-Panzerkorps lance une offensive contre les flancs du 1er front russe de Zhukov dans la région de Arnswalde. Conçu sur un large front, l'offensive "Sonnenwende" est réduite par ordre de Hitler en contre attaque localisée. L'assaut de la division est un succès, elle repousse l'ennemi jusqu'au lac Ihna, secoure la garnison de Arnswalde et facilité l'évacuation de la population civile. Passé la surprise du premier choc, la résistance russe se durcit et le SS-Oberstgruppenführer Steiner décide finalement de retraiter. Le 28 février la nordland est de retour dans le région de Stargard - Stettin sur l'Oder.

Avril 1945 : Berlin

Le 1er mars 1945 l'Armée rouge déclenche le plus grand bombardement d'artillerie. Les défenseurs allemands reculent lentement devant la poussée des chars ennemis, et après une semaine de combat, la Nordland est repoussée jusqu'à l'Altdamm, dernier pont allemand sur la rive est de l'Oder. Le 14 mars, elle traverse la rivière et se retrouve dans la ville même. Au cours de s jours suivant, les volontaires combattent dans les décombre de Berlin. Le 19 mars, elle est retirée des lignes et envoyée dans la région de Schwendt - Angermünde, 65 kilomètres au nord est de Berlin ou elle reçoit un contingent de renfort provenant pour la plupart de la Lutwaffe et de la Kriegsmarine.

L'offensive finale russe est déclenchée le 16 avril. La Nordland est alors à l'est de la capitale avec le LXI. Panzerkorps. Dès le 18 avril elle est repoussée vers les faubourgs et intégré dans la garnison. Réorganisée en kampfgruppen, les volontaires nordiques battent en retraitent à travers Mahlsdorf, Biesdorf et Neukölln vers l'aéroport de Tempelhof. Au plus fort des combats, le bataillon blindé Herman von Salza lance une contre attaque qui stoppe les soviétiques aux environs de Treptow. cependant, lorsque la division reçoit l'ordre d'attaquer le 25 avril, son commandeur le SS-Brigadeführer Ziegler refuse de sacrifier une nouvelle fois ses hommes dans des actions inutiles. Il est relevé de son commandement et remplacé par le SS-Brigadefüherr Dr. Gustav Krukenberg, qui vient d'arriver avec 300 français de la division Charlemagne. Le 1er mai, les survivants combattent dans les ruines autour de la Chancellerie. Krukenberg les autorisent à tenter une percée que seule une poignée réussiront, le reste étant tué ou capturé dans les derniers jours de la résistance.
27 hommes de la division Nordland seront décorés de la ritterkreuz.

INSIGNES:
Litzen : les runes SS sont portées par les allemands, et les volontaires étrangers portent un litzen représentant une zwastika aux branches arrondies.
Bande de bras : Légion : les volontaires des légions qui ont contribuées à la création de la division sont autorisés à porter des bandes de bras avec les titres : "Frw. Legion norwegen" et "Freikorps Danmark". Cette dernière sera porté par les vétérans de la légion au sein du régiment Danmark au-dessus de la bande régimentaire sur l'avant bras gauche.

Division : tous les personnels de la division portent le titre Nordland

Régiment et Abteilung : Norge, PzGrRgt 23; Danmark, PzGrRgt 24; Hermann von Salza, PzAbt11

Ecusson : cette unité a très certainement rassemblés le plus grand nombre de volontaires étrangers,tous autorisés à porter un écusson aux couleurs nationales








Composition:
- Stab der division

- SS-Panzer Abteilung 11 Hermann von Salza

- SS-Panzergrenadier Regiment 23 Norge (norwegische Nr.1)

- SS-Panzergrenadier Regiment 24 Danmark (danische Nr.1)

- SS-Panzer Artillerie Regiment 11

- SS-Panzer Aufklarüngs Abteilung 11

- SS-Panzerjäger Abteilung 11

- SS-Panzer Pionier Bataillon 11

- SS-FlaK Abteilung 11

- SS-Nachrichten Abteilung 11
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
11. SS-Freiwilligen Panzergrenadier Division Nordland
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tenue Panzergrenadier, Front Est, 1944
» Nord-Allier Foot Feminin : Division 1
» Infos Division Régionale
» Marques Green au TED Kolejliler Ankara (Division I Turque)
» [ESP] Hercules CF (Segunda Division)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les forces en présence. :: L'Axe-
Sauter vers: